... ...

Portrait de Valentin et Thomas Ageorges

Avr 10, 2021

Comment avez vous rejoint Visière Solidaire?

La famille Agoerges a rejoint Visiére Solidaire par Facebook, lors de la premiére crise covid en 2020. Valentin avait alors 16 ans et son frère Thomas 13 ans. Leur cousin Adrien de 16 ans a rejoint l’aventure d’impression de visières. Valentin veut et fait désormais des études pour travailler dans le milieu de la 3d. Valentin est lycéen et a choisit une filière technologique. Ils ont imprimé des visières, puis des pinces pour masque pour le Téléthon.

” Nous aimons la culture « Maker »” tournée vers le « faire » en s’appuyant sur la technologie. C’est à dire la culture du DIY ( Do It Yourself, en français faites-le vous-même).

L’impression 3D permet d’imprimer un objet à des échelles différentes. Il est possible de proposer des modèles imprimés d’objets infiniment petits comme des molécules ou des virus.

Ce que je préfère: ” Le fait de faire tout du début et de pouvoir tenir l’objet en main à la fin de l’impression”. ” En plus la collaboration avec les autres makers de Visière Solidaire c’est faite très facilement, sans idée préconçues sur notre âge.”

” Par exemple, nous avons des Ender 3, que je suis en train moderniser pour que l’imprimante 3D fasse son autolevel seule” nous partage Valentin Agoerges.

La solidarité c’est quoi pour vous ?

La solidarité est une histoire de famille. ” Ma maman Cécile est aide-soignante dans un hôpital et actuellement détachée pour le centre de vaccination covid”. ” Mon père est cuisinier dans une maison de retraite”. “Ils travaillent les deux dans des milieux où il faut donner”.

” Je voudrais continuer après le Bac technologique en BTS pour faire concepteur”.

Valentin Ageorges, Thomas Ageorges et Adrien Luçon 16 ans, 14 ans, 16 ans novembre en 2020

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Cette Objet n'est pour l'instant disponible que pour les soignants ou professions médicales, mais vous pouvez quand même faire une demande