La lutte contre le harcèlement et modélisation 3D

Nov 22, 2022

Quand le monde de l’entreprise solidaire rencontre le monde de l’école dans le cadre de la lutte contre le harcèlement et du comité école entreprise solidaire pour agir ensemble. Les élèves du collège Albert Camus, de l’EREA de Montgeron et du lycée Talma de Brunoy ont pu aujourd’hui voir la concrétisation de leur projet commun au bassin de Montgeron.

Ils ont réalisé un « spinner » sous forme de porte clé à destination de tous les établissements du bassin de Montgeron, objet a été modélisé en 3D à partir de dessin des élèves. Ce design symbolise la lutte contre le harcèlement scolaire.

Conception, modélisation, impression 3D

L’impression 3D met à la portée de chacun, avec un investissement limité, la fabrication d’objets personnalisés. A partir de dessins d’élève dans le cadre de la lutte contre le harcèlement, les bénévoles de Visiere Solidaire, Val Solidaire et Cosmyx3D ont créé un modèle 3D.

« L’étape suivante est le choix des matériaux (PLA), leurs couleurs (vert et fluorescent), le niveau de détail des finitions, la durée de l’impression… Puis vient l’étape finale avec le lancement de la fabrication additive (communément appelée Impression3D). Pour cette dernière étape, nous avons utilisé les imprimantes 3D de la ferme de Visière Solidaire et des imprimantes 3D Cosmyx Nova. » expliqua Olivier Lory. Les bénévoles Christophe, Geoffrey et Stephane Watrin ont participé au projet.

Les élèves se sont mis dans le rôle de makers. 

À l’occasion de « Bercy fait son industrie », les élèves du collège A. Camus de Brunoy, de l’EREA J. Isoard de Montgeron et du lycée @TalmaBrunoy ont présenté aux ministres @PapNdiaye et @RolandLescure leur projet commun, réalisé avec l’association @VisiereS

Crédit : Goudjad

Les élèves du collège Albert Camus de Brunoy, du lycée Talma et de l’Erea de Montgeron se sont réunis dans le cadre de la semaine de la solidarité et du CLEE solidarité du bassin de Montgeron.


Non au Harcèlement

Si votre enfant subit de façon répétée des violences verbales et/ou morales (surnoms méchants, insultes, moqueries, brimades, rejets du groupe, etc.), des violences physiques (bousculades, coups), des vols, il est victime de harcèlement. Ces attaques peuvent se prolonger sur les réseaux sociaux, par SMS ou par courriel, on parle alors de cyberharcèlement.

Des numéros pour aider les victimes de harcèlement et leurs familles

Le 3020 est joignable du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi.

Le 3018 est le numéro vert national de prise en charge des victimes de cyberharcèlement à l’école. 100% anonyme, gratuit et confidentiel, il prend en charge des milliers d’appels par an afin d’écouter, informer et conseiller ces publics, du lundi au samedi de 9h00 à 20h00.

https://www.education.gouv.fr/non-au-harcelement/lutte-contre-le-harcelement-l-ecole-289530

Tweets de Bercy fait son industrie

Moments exceptionnels lors de la journée de #Bercy fait son #industrie , c’est à la fois un devoir et une joie de pouvoir être avec mes élèves parmi un panel de leaders et de professionnels #frenchtech de la France.
j’ai passé un moment des plus agréables avec mes élèves, qui ont présenté à nos trois ministres Pap Ndiaye , Bruno Le Maire et Roland Lescure un projet réalisé dans le cadre de la lutte contre le harcèlement scolaire.

un projet qui a été réalisé dans le cadre des comités locaux , école- entreprise par les élèves du collège Albert Camus de Brunoy, de l’EREA de Montgeron et du lycée Talma, en partenariat avec l’association visière solidaire et la société «Val Solidaire / Visière Solidaire / COSMYX3D ».

Mohamed LAOUTE – Professeur de SII ( sciences industrielles de l’ingenieur ) #Bassindemontgeron #collegeAlbertCamusBrunoy #Essonne

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *